QUE FAIRE FACE AU STRESS OU SURCHARGE d’EMOTIONS ??

Images 12

La pression issue de la proximité de la compétition est difficile à chasser complètement.

E. COUE: « la volonté cède toujours le pas de l’imaginaire » autrement dit
l’image de l’échec est plus forte que la volonté de vaincre!

SOLUTION:
il faut positiver l’imaginaire, se centrer sur ce qu’il faut faire pour donner

son maximum au bon moment

(répéter sa technique & ses mouvements respiratoires).

Michaël Jordan, best basketteur de tous les temps: « la pression c’est

dans les pneus !»

Ce stress (sécrétion d’adrénaline) fait progresser et représente ta force de motivation. Il vaut donc mieux apprendre à vivre avec lui
afin de le maîtriser davantage et s’en servir comme d’un atout.

Pour dompter la surcharge d’émotions, l’hygiène de vie est primordiale:

  • relations familiales agréables
  • détente avec les amis fidèles 
  • alimentation équilibrée (petit déj’ copieux et dîner léger)
  • éviter café ou thé après 16H
  • s’allonger 10’ dans l’obscurité ou yeux fermés et dans le calme après les cours ou job
  • étirements à la maison ou alterner froid/chaud sur les muscles

Pour rester concentré(e) le jour J au moment M:

  • m’isoler, à partir des éducatifs, avec du relâchement (respiration ventrale, allongé sur le dos)
  • se remettre en mémoire ses bonnes séances d’entraînement
  • vérifier les attaches dossard / lacets 
  • être conquérant:« je vais chercher ce qu’il y a au fond de moi, je vais trouver mon maximum voire au delà! »

Exemple de répétition mentale exercée 1 semaine avant et le jour du championnat:

 

OBJECTIFS

DE PLACE

CHAMPIONNAT

TESTES et REUSSIS

AU CLUB

1er

Finaliste (8è) ou Record

MONUMENTAL

EXCEPTIONNEL

MERVEILLEUX

SUPER

« CONTRAT » REMPLI


Je suis en confiance parce que je me suis bien préparé
Je suis prêt aujourd’hui au bon moment pour atteindre un de mes 5 objectifs
Quelles que soient les conditions, je suis concentré, serine, lucide pendant mon effort
Je domine ce que je fais, je suis sûr de ma technique
Je sais maîtriser mes jambes, mes coudes, mon souffle pour libérer mes énergies
Je suis venu pour m’accrocher quoiqu’il arrive, pour décrocher un de mes objectifs
Je cours pour progresser, pour mes heures d’entraînement, pour mes parents qui m’aident dans tous les domaines
Je n’ai encore rien fait de majeur en Athlé, alors je vais jouer la gagne, j’ai cette occasion
Je dois savourer ce moment en me concentrant sur moi même, sur mes sensations que j’ai appris à maîtriser lors des stages.